Académie des
Confréries de Bretagne

Quelques Confréries à connaitre

Nous savons, en tant que membres de confréries, combien il est difficile de recruter de nouveaux membres et aussi combien il est ardu de trouver une équipe motivée à la défense d’un produit et disposée à le faire par l’intermédiaire des Confréries.

Si les vocations sont quelquefois longues à germer il existe, en Bretagne, des Confréries qui font parler d’elles à l’occasion d’un concours ou d’une fête de village, sans avoir fait le choix d’adhérer à une structure fédérative.

Nous en connaissons certaines et vous pouvez, cher lecteur, nous signaler celles dont vous avez-vous-même entendu parler.

Nous citerons ici trois confréries qui défendent toutes un produit « remarquable ».


* La Confrérie des Toqués de la Pomme de terre

Cette Confrérie a été créée en 2001, reste unique en France. Elle est composée de 52 chefs bretons étoilés ou non, qui ont chacun une raison d’apprécier ce produit qu'est la pomme de terre.

Comme ils le disent il s’agit de souvenirs d’enfance liés à la récolte ou aux repas de famille, souvenirs des premières « corvées de pommes de terre », c’est un peu leur madeleine de
Proust.

Leur but : inventer de manière qualitative pour valoriser le
produit.

https://www.confreriedestoques.fr



* La confrérie du gâteau breton est née le 6 février 2015.


Né en pays de Lorient, le gâteau breton est un sablé dopé au beurre salé avec une croûte dorée ornée de croisillons. Fruit de la grande tradition des "gâteaux de voyage" chaque famille possédait "sa" recette transmise de mère en fille pendant des générations.

La cinquième édition du concours mondial amateur de gâteau breton a eu lieu à l’Océanis, à Plœmeur, le dimanche 28 octobre 2018.

https://gateaubreton.wordpress.com



* La Confrérie du pommé bazougeais


À la veille du 40e anniversaire de sa Fête du pommé d’octobre, une vingtaine de passionnés ont décidé d’asseoir leur passion en s’entourant d’une nouvelle structure, la Confrérie du pommé bazougeais.

Ce beurre des pauvres était en réalité un produit de luxe qui intéresse aujourd'hui quelques grands chefs de la cuisine actuelle.

La nouvelle confrérie vise à défendre le savoir-faire de la région, mais aussi à promouvoir les recettes culinaires en ambassadeur de sa région et du produit qu’elle défend.


Jean-Louis Le Quintrec
Président de l'Académie des Confréries de Bretagne

Recette de Sylvain GUILLEMOT
Auberge du Pont d’Acigné
Le Pont d’Acigné
35530 NOYAL-SUR-VILAINE
Tél. 02 99 62 52 55
www.auberge-du-pont-dacigne.com

Les Confréries ont les honneurs du Département d'Ille-et-Vilaine

Suite au contact que nous avons eu avec Madame Aubin-Pinchon des Services du Conseil Départemental, le journal Nous

Vous Ille a effectué un reportage sur plusieurs Confréries d'Ille-et-Vilaine.
Merci à ceux qui y ont contribué.
Ce reportage est accessible par le lien ci-après.
Nous pardonnerons quelques petites erreurs comme vous pardonnerez l'imperfection du document scanné.
Les Confréries citées dans le reportage sont :
- La Confrérie Piperia la Galette
- Le Grand Ordre de la Frigousse
- La Confrérie du Marron de Redon
- La Confrérie du Taste Teste
- La Confrérie des Mouliers du Vivier sur Mer et de la Baie du Mont-Saint-Michel
- La Confrérie des Petits Gris Cessonnais

Reportage "Nous Vous Ille"

La troisième Lettre de l'Académie a été diffusée

Outil de communication inter-confréries, cette lettre a pour objet de créer un lien entre les diverses Confréries de l'Académie en leur apportant des informations concernant la région.

Voici le troisième numéro qui en contient un certain nombre.

La Confrérie des Amis du Kig ha Farz a rejoint l'Académie et nous lui souhaitons la bienvenue.

Cette Confrérie a vu le jour le 15 décembre 2019 sur la commune de Landéda, Finistère.

Son Grand Maître est Philippe Martin, Trésorier de l’Académie.



  ACCUEIL
  CHAPITRES ET SORTIES
  CONTACT
  ACTUALITÉS
  L'ACADÉMIE
  LES CONFRÉRIES DE BRETAGNE

Nous avions, avec enthousiasme, surligné dans nos agendas ou nos calendriers les dates des chapitres des confréries bretonnes et amies.

Après cette longue période de léthargie hivernale, nous étions animés par notre souhait latent de retrouver nos amis confrères, et notre esprit de convivialité se réveillait aux prémices de ce Printemps prometteur.

Cette période de vie contrainte et de confinement nous amène à changer soudainement nos programmes, nos modes de vie, et nous oblige à prendre en compte des problématiques soudaines et non-habituelles.

Relaté de façon très exhaustive par la presse, le développement de l’épidémie du Covid-19 et son expansion fulgurante nous incitent donc à la plus grande prudence.

Cette situation est dramatique souvent, et douloureuse parfois! Nous avons appris le décès de l’épouse d’un confrère et nous lui transmettons notre plus grande compassion ainsi qu’à ses proches.

Le chapitre et les fêtes que nous organisons requièrent une préparation exigeante de plusieurs mois.

Ce rendez-vous incontournable annuel avec nos confrères, nos partenaires et le public, est un marqueur fort de l’animation populaire de nos pays.
Les dernières annonces gouvernementales relatives à la réglementation des événementiels ne nous permettent pas d’organiser des rassemblements avant certaines dates. L’ambiance actuelle anxiogène est également peu propice à l’anticipation de nos prochains déplacements.

Nous avons donc reçu récemment des informations transmises par quelques confréries stipulant l’annulation de leurs programmes de festivités. La plupart d’entre elles n’ont pas d’alternatives pour cette année et reviendront probablement avec d’autres projets pour 2021.

Nous espérons que cette parenthèse forcée et contrainte n’impactera pas trop durement la vitalité des confréries, tout en souhaitant les revoir bientôt.
Bien chaleureusement à toutes et à tous, portez vous bien !


Jean-François JÉZÉQUEL
Vice-président de l’Académie


Les Confréries à l’épreuve du Covid-19

LETTRE ACADEMIE AVRIL 2020